Entrepreneurs : plus que des objectifs, c’est votre vision qui fera la différence !

as we are coaching business entrepreneuriat leadership féminin

Très souvent, nous nous fixons des objectifs personnels, professionnels. Mais des objectifs sans but et sans vision ne servent aucune destinée et vous condamne à foncer sans donner du sens à vos activités.

La vision d’une entreprise, d’un leader, d’un projet, quel qu’il soit, c’est sa raison d’être. Elle résume notre mission, notre passion, notre ambition et nos convictions.

La vision fera toujours la différence pour les leaders, au sens « innovateurs ».

Quand j’ai démarré mon business, je n’avais pas de vision, mais des objectifs. Progressivement, j’ai développé une vision, cela a généré une énergie incroyable et a suscité l’adhésion. J’avais enfin trouvé ma raison d’être.

Voici 3 points essentiels pour construire cette vision, pouvant inspirer des entrepreneurs, dirigeants, managers ou toute personne souhaitant donner du sens à sa vie ou sa mission.

Pourquoi vous faites ce que vous faites et pourquoi le faites-vous ainsi ?

 

 

La vision va permettre de voir plus loin, de déterminer un but vers lesquelles les énergies vont se focaliser.  Définir ce que nous voulons ou espérons accomplir, va façonner cette capacité et détermination à agir d’une certaine manière, pour finalement créer une destinée.

Le meilleur exemple en est Apple et Steve Jobs. Il faut persévérer pour imposer sa vision au reste du monde, y compris après s’être fait viré, et revenir pour sauver l’entreprise ! Steve Jobs était charismatique, visionnaire et créatif, et en même temps, c’était quelqu’un paraît-il d’implacable et d’une exigence extrême.

Simon Sinek reprend cet exemple de Steve Jobs dans ce TEDx remarquable « Why great leaders inspired action » et développe la vision suivante : ce qui va faire que les personnes vont vous suivre, vous faire confiance, acheter vos produits ou services, ce n’est pas ce que vous faites ou comment vous le faites mais pourquoi ! C’est le fameux Cercle d’Or ou Golden Circle.

Alors demandez-vous pourquoi vous faites ce que vous faites et pourquoi vous le faites ainsi ? Que voulez-vous faire demain ? Dans 1 an, 5 ans, 10 ans ? Plus vous aurez une image précise de ce que vous voulez, plus vous vous dirigerez facilement vers ce que vous souhaitez atteindre ou réaliser.

 

Une vision doit être au service de quelque chose de plus grand 

 
« Ne te demande plus ce que le monde / l’entreprise peut faire pour toi, mais demande-toi plutôt ce que tu peux faire pour le monde / l’entreprise ». JF Kennedy.

Robert DILTS, un des plus grands maîtres PNL, a développé une approche dualiste très inspirante de la vision s’opposant à l’ambition. L’une plus altruiste et de l’ordre du dépassement de soi, du service et de la contribution, l’autre plus individualiste, de l’ordre de l’affirmation de soi, du bénéfice individuel et du contrôle.

La vision nourrit la destinée et offre une vie riche de sens, l’ambition flatte l’égo et répond à des dicktats de réussite. 

La vision invite à la question suivante : que voulez-vous créer dans le monde  grâce à votre présence ? Au-delà de vous ? Et par là se demander quelle sera votre mission ? Quelle sera votre contribution unique pour que cette vision se réalise ? Quelles ressources, capacités, actions allez-vous mobiliser pour atteindre cette vision ? Cette approche altruiste dessine la perspective d’un leader entrepreneurial.

 A l’inverse l’ambition posera la question suivante : « quel type de vie, voulez-vous créer pour vous-même ? Quel type de statut et de réalisation voulez-vous obtenir pour vous-même et les autres ? Le rôle s’imposera alors comme un moyen pour servir un bénéfice individualiste, une fonction à remplir, une image à construire pour créer la vie que vous voulez ou pensez devoir avoir. Cette approche individualiste pose le cadre d’un manager bureaucratique.

Ces deux approches sont à bien considérer dans votre projet, business… L’une intègre une dimension plus grande, l’autre relève plus de l’égo. L’intention est très différente comme les expériences et les réalisations qui en découleront.

Si vous pensez perdre ou avoir perdu votre âme dans le business, allez lire ceci.

 Steve Jobs est un excellent exemple montrant comment la poursuite et la projection de ses passions a fait de lui un visionnaire et enchanteur. Au delà d’objets design, utiles et innovants, Steve jobs a révolutionné le marché et crée quelque chose de plus grand. Parce qu’il était inspiré par une vision plus grande. Selon le magazine Fortune, lors de l’introduction du iMac en 1998, précurseur, Steve Jobs a expliqué que le “i” signifiait“Internet, individual, instruct, inform, inspire.” Il y trouvait un supplément d’âme.

 

Une vision se partage et s’enrichit d’autres visions 

 
«  Le leader visionnaire ne consiste pas seulement à avoir une vision, c’est de tisser cette vision avec d’autres visions » Don Pickens

Le leader montre le chemin, inspire, enchante (par la vision) et influence les autres tant par les actes que par les mots (les valeurs et l’identité, le storytelling qui se construit autour de cette vision).

Par expérience, j’ai constaté qu’en partageant ma vision, elle s’est considérablement enrichie d’autres visions et a donné sens, comme une œuvre qui se crée et se réinvente au gré des rencontres, des partages, des échanges. C’est une des grandes leçons de vie que j’ai tiré de mes premières expériences entrepreneuriales.

De partager votre vision, voir même de la co-construire, avec vos pairs, amis, associés, partenaires, collaborateurs, voir même vos clients, va permettre d’enrichir considérablement cette vision, de confronter des points de vue différents pour créer des synergies  et des solutions ou développements inédits. Roberts DILTS parle d’intervision et évoque par là « une manière pour les membres d’un groupe de se soutenir mutuellement de façon générative pour résoudre des problèmes, atteindre buts et vision ».

Le design thinking et les techniques de créativité visuelles sont d’une grande efficacité pour l’émergence d’une vision partagée et collaborative.

A l’inverse, une vision qui n’est pas partagée se tarit, perd de sa puissance, et ne devient que celle d’une personne, prenant le risque d’un isolement et d’une non adhésion voir rejet des collaborateurs, des partenaires, des clients. Le pire des scénarios pour un entrepreneur, un dirigeant, un manager.

Dans le partage de cette vision, il vous sera indispensable d’enchanter, tel que l’évoque Guy Kawasaki dans « L’Art de l’enchantement » ou comment influencer les cœurs, les esprits et les actes. Une très bonne idée, si elle est bien communiquée « storytellée », si elle enchante, aura le pouvoir de mobiliser, de fédérer, de révolutionner l’expérience client, de transformer le marché. Et finalement transformer cette vision en accomplissement.

Tout un art.

La vision d’une entreprise ou d’un entrepreneur est essentielle, tant elle peut fédérer ou au contraire créer des résistances ou des blocages dans le développement d’un business.

Vous souhaitez poser les fondements de votre vision, la générer de manière collaborative avec vos équipes ? As We Are vous accompagne dans le développement d’une vision d’entreprise partagée, porteuse de sens et créatrice de valeur. Envie d’aller plus loin, contactez-nous par mail severine@asweare.fr ou au 06 14 74 86 64.

5 réflexions sur “Entrepreneurs : plus que des objectifs, c’est votre vision qui fera la différence !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s